Uncategorized

Ma Sœur Et Moi (04): Les Parents

Asian

En discutant avec Cassidy, on à l’impression de découvrir des mystères familiaux…

Comme par exemple, souvent lors des repas en famille, maman et Lucy disparaissent de longues minutes à l’étage… pour quoi faire? On ne sait jamais trop poser la question, ou peut être que notre imagination nous joue des tours.

Ça pourrait être beau de les voir toutes les deux faire des cochonneries entre sœurs.

Lors du prochain repas, j’ai bien envie d’enquêter…

Quelques jours plus tard.

En sortant du travail, je décide de rendre visite à mon père, car il est seul et ma mère ne rentre pas avant au moins deux heures.

Il est content de me voir, et vu sa réaction très joyeuse, ma mère n’a rien dit au sujet de Cassidy et moi, ouf!

Nous parlons entre mec autour d’un bon apéro. Les filles, les voitures, la mécanique, la société… bref tout y passe!

Plus tard, un voisin tape à la porte. Il à besoin de l’aide de mon père pour réparer un truc qui doit prendre seulement quelques minutes. Je décide donc de l’attendre ici. Le voyant partir, je profite pour monter à l’étage.

Mon coter curieux prend le dessus sur moi.

Quel mystère ce cache ici… j’ouvre la salle de bain.

C’est très propre, mais il n’y à rien de particulier, sauf un petit canard sur le bord de la baignoire.

J’accède maintenant dans leur chambre. Tout est bien organisé, même le lit est fait.

Je m’avance vers la table de nuit de ma mère, et j’ouvre un tiroir.

À l’intérieur, il y à un lubrifiant anale, qui à déjà servi.

Quelques serviettes… des préservatifs, des livres pornos… et des sex-toys.

Certains sont même vibrant. Il y à des plug, du plus petit au plus grand, un vibromasseur rose, une bite ventouse, et même un gode ceinture.

Cassidy avait raison, et elle s’est servi d’un de ces godes…

Dans un autre tiroir, il y à des photos. Elles ont était prisent en bas, apparemment c’était pour une fête… je m’en souviens, c’était il y à 4 ans pour mon anniversaire, mais j’étais tellement fatiguer que je suis partie dormir. C’était super comme soirée.

Mais sur les autres photos, l’ambiance semble changée… ma mère n’a plus son soutien gorge, et Lucy non plus.

Sur les autres, elles se caressent les seins… zut, plus de photos!

Dans la table de nuit de mon père, il y en à d’autres mais ce n’était pas le même jour… c’était beaucoup plus tard.

J’y vois Lucy, en train de se faire léchée la chatte par une autre fille… cette autre fille, c’est… ma mère!

Elles se mangent mutuellement la chatte en 69, en se godant leur anus. Oh la la c’est tellement chaud! Nos doutes ce sont avérés juste, ma mère et sa sœur font elles aussi de l’inceste. C’est tellement bon de voir ces photos, que je bande.

Le cul de ma mère a l’air délicieux, et sa chatte… j’aurais presque envie de la baiser par tout les trous!

Si elle venait à me surprendre en train de voir ces photos, je tenterai ma chance! Mais quelle famille!

Je prends toutes les photos avec mon téléphone, pour les faire voir à Cassidy.

Soudain, j’entends ma mère revenir. Je remets tout comme c’était, et je redescends. Juste le temps de lui dire bonjour et de prendre un dernier verre, et je m’en vais.

Mais ma mère doute… pourquoi je suis descendu précipitamment…

Elle rentre dans la chambre, et vérifie que tout est à sa place… mais j’ai commis beaucoup trop d’erreurs!

Les sex-toys ne sont plus rangés comme d’habitude et les photos sont en vrac.

Elle sait, que je sais la vérité…

En rentrant à la maison, Cassidy est assise sur le canapé. J’hésite à lui en parler.

-Tu réagirai comment toi, si tu apprenait que Lucy et maman ont des relations?

-Bah, elles sont sœurs. C’est un peu comme toi et moi. Donc je le prendrai plutôt bien, même si c’est difficile d’imaginer maman faire ça.

Je lui montre les photos.

-J’hallucine! Ouah… c’est torride. Maman à une assez belle chatte… ça me fait mouillée. Tu as eu ça ou?

-Chez les parents. Ce n’était pas intentionnel au début.

-Tu es un bon détective, mon frère!

-Tu as vue un peu ses godes?

-Ils sont jolies. J’aime bien les plug, je trouve ça mignon.

-Je bursa escort te verrai bien avec un jolie plug diamanté.

-Ooh…oui! Tu me l’offres pour mon anniversaire? Ahah.

-Ne me tente pas…!

-Évidemment que je te tente, t’en est pas capable! Nah!

-Bon sinon ces photos…?!

-Ouais ouais change de sujet! Pour les photos, bah ça prouve que l’on avait raison. Ça ne m’étonne pas de Lucy, mais j’étais loin d’imaginer maman faire de l’inceste avec sa sœur.

-C’est de famille.

-Grave! Et en plus elle à une super chatte, un jolie ticket de métro. J’ai envie d’y mettre ma langue.

-Moi j’ai surtout envie de les voir toutes les deux en action. Vivement le prochain dîner.

-En parlant de dîner, maman nous invite dimanche.

-Ok, cool.

Deux jours plus tard, dimanche soir.

Les parents nous invitent chez eux pour un bon dîner en famille.

Lucy et Aurore sont elles aussi convier.

Le dîner commence, et l’ambiance est à la détente et la bonne humeur. Cassidy et moi, remarquons les regards entre Lucy et maman. Elles se regardent, mais elles s’évitent aussi afin de ne pas éveiller les soupçons.

Comme à leur habitude, après le plat principal et avant de servir le dessert, elles vont se rejoindre en haut.

Maman se lève la première prétextant un rafraîchissement. Elle est très belle avec sa jupe rouge. On remarque les traces de son string.

Peu après, elle est rejoint par Lucy. Elle prétexte une discussion entre sœurs.

Elle est habillée d’un jean qui lui serre bien les fesses.

Cassidy et moi, décidons de sortir dans le jardin pour prendre un peu l’air frais.

Dehors, nous voyons la lumière de la chambre allumée. Les volets sont grands ouverts.

Soudain, on aperçoit notre mère face à la fenêtre. On se cache dans le fond du jardin. Ses seins pendouille, et ses mains s’agrippent sur le rebord de la fenêtre.

On aperçoit derrière elle, Lucy qui est en train de la prendre part derrière, sûrement avec le gode ceinture.

Maman semble aimais vu sa tête… heureusement qu’il n’y à aucun vis-à-vis dans leur maison.

-Elles me font bander!

-Et moi j’en mouille ma culotte. Mon pantalon commence à mouiller lui aussi.

Je sors mon sexe, et je me branle.

-Arrête fait pas ça ici!

-Pourquoi, on risque quoi?

-Que quelqu’un nous surprennent.

-On est dans le noir complet, aller lâche toi.

-Vite fait alors!

Cassidy me branle et me suce, tout en observant maman et sa sœur baisée.

Cassidy baisse son pantalon et son string, en se penchant en avant. Elle veut que je la baise en levrette et rapidement.

J’enfourche ma queue dans sa chatte, et je la baise dans un rythme élevé.

Je lui prépare le cul en pénétrant mes doigts profondément.

-Oh oui frangin, encule moi.

Peu après, ma queue est dans son cul.

Je l’encule profondément pendant de longues minutes.

Soudain, sans que nous l’ayons vue, Aurore nous surprend. Elle s’avance doucement, et elle se cache.

Sa main glisse sous sa culotte…

-Tu veux avalée mon sperme après?

-Non, j’ai envie que tu me remplisse le cul. Mais continue de m’enculer encore un peu s’il te plaît. J’aime te sentir en moi!

-Ok, je peux tenir encore un peu.

J’accélère la pénétration, et ses gémissements sont de plus en plus fort.

-Oh oui! Oui! Oui! Continue comme ça Oliver. Il te plaît le cul à ta sœur, hein!

-Oh oui, j’aime que ton cul se dilate à l’entrée de ma queue soeurette! J’aime aussi ta chatte humide et y goûter ta cyprine. Oh oui ça vient… je vais te remplir le cul… ooohhhh… aahhh… mmhhh oui… suce les dernières goutes.

Elle finit de me sucer les dernières goutes de sperme, et l’autre partie de ma sauce dégouline doucement de son cul, tâchant son string et son pantalon.

Aurore termine de se doigtée, et retourne précipitamment à l’intérieur sans se faire voir, ses doigts encore pleine de son liquide.

De retour à l’intérieur, notre père commençait à s’impatienter.

Aurore remarque que le pantalon de Cassidy est taché de sperme, et lui fait remarquée discrètement.

Très gênée, Cassidy l’a remercie et monte dans bursa escort bayan la salle de bain à l’étage.

Elle se frotte, mais son pantalon reste légèrement tâcher… soudain, en ne faisant plus aucun bruit, elle entend de très légers gémissements. Discrètement elle se rapproche de la chambre, mais elle est fermée à double tour.

Impossible de voir quoi que ce soit… mais un souvenir lui revient en tête.

Du temps ou elle vivait encore ici, sa chambre était à coter de celle des parents.

Elle se souvient d’un petit trou qui n’a jamais été réparé, avec vu direct dans la chambre familiale.

Le trou ne dérange personne, car il est caché entre deux tableaux, et que plus personne ne vas dans la chambre à coter… ce trou, les parents aussi l’ont oubliés.

À l’intérieur rien à changer, ou pas beaucoup.

Cassidy jette un œil dans le trou, et elle voit toute la scène.

Avec le gode ceinture, Lucy encule maman en levrette sur le lit. Le gode s’enfonce en elle sans forcer tellement son anus est ouvert.

Cassidy se doigte, elle à retirée son pantalon, et elle s’écarte la chatte encore ouverte par ma bite pour gémir à nouveau.

Elle n’hésite pas non plus à enfoncer ses doigts dans les fesses, avec encore quelques gouttes de sperme à l’intérieur.

-Oh oui maman, tu aimes te faire enculée par ta sœur. Dit elle en chuchotant.

Elles se mettent en position de la balançoire. Lucy est allongée sur le dos, et dos à elle, maman lui monte dessus en s’enfonçant le gode dans l’anus.

Pile dans l’axe du trou observatoire de Cassidy, qui à une vue imprenable sur la chatte de maman, car elle est face à elle. Lucy lui enfonce profondément le gode jusqu’à la base, au moins 23cm entier.

Son anus dégage une substance blanche et visqueuse, car cela fait au moins 45 minutes que Lucy encule maman non stop.

Elle doit avoir mal, la pauvre. Mais elle aime ça.

-Oh ma sœur, tu m’encule toujours aussi bien. Tu n’as pas perdu la main depuis presque cinq mois.

-Ça me rappelle notre adolescence quand nous avions 15 ans, déjà à cet époque tu voulais que je t’encule avec les courgettes que maman ramené… je pouvais te sodomiser 2 heures non stop.

-Et depuis nous avons pas arrêtée.

-D’ailleurs il faut qu’on pense à redescendre, ils vont s’interroger en bas.

-Mmh… pour une fois que je profite encore de toi Lucy… ils attendront.

Ils changent encore de position, la croix enflammée.

Maman s’allonge sur le dos, une jambe tendue, l’autre repliée. Lucy est assise à califourchon sur ses cuisses tendues. Elle se tient avec une main sur la cuisse de maman, et elle l’encule encore une fois.

Maman se masturbe la chatte, et propulse un peu de liquide féminin tellement elle jouit.

Il gémit de plus en plus fort, c’est incontrôlable.

Lucy ralentie le rythme pour qu’elle se calme.

Elle enlève le gode ceinture, et les deux lesbiennes se lèchent mutuellement la chatte en 69. Maman gode Lucy, et le suce.

Elle à de l’expérience en la matière, c’est papa qui doit être heureux.

Les deux filles se terminent tranquillement, et Cassidy redescends nous voir.

Pendant que papa et Aurore sont en cuisine, elle m’a tout raconter.

Elle dirige ma main pour la mettre dans son pantalon et sentir comment elle mouille… et elle n’a plus son string sur elle. Il est trop mouiller.

Quelques minutes plus tard, les deux filles redescendent. J’aperçois sur leur visage les gouttelettes de transpiration, leur rythme cardiaque accélérer, elles bafouillent quand elles parlent… et je remarque que maman ne porte plus de culotte sous sa jupe.

-Alors, vous vous êtes dit quoi? Demande mon père.

-Oh… des histoires de filles. Répond Lucy.

Voilà enfin le dessert, une bonne Charlotte aux fraises faite maison. Il n’aura pas fallu longtemps pour manger tout le plat.

-C’était délicieux, maman. Lui dis-je.

-Oui, et il n’y à pas eu que ça de délicieux ce soir… dit Lucy souriante en regardant sa sœur du coin de l’œil.

Nous commençons à débarrasser la table. Ma mère ramène les plats et moi les assiettes dans la cuisine.

En posant les plats sur le plan de travail, elle fait escort bursa tombée quelques couverts.

Elle les ramasse en se penchant en avant, et sa jupe remonte légèrement. Mes yeux sont attirés par sa belle chatte qu’elle me fait découvrir sans le vouloir.

Elle ne m’avait pas vu arriver derrière elle.

-Oh, tu es là! Me dit elle gênée en remettant correctement sa jupe.

Je fais mine de n’avoir rien vu, et je repars dans le salon.

La soirée commence à se terminée doucement.

Cassidy et moi, ramenons Aurore chez sa mère car elle fatigue et nous aussi.

Lucy rentrera plus tard, elle souhaite restée encore un peu.

Après l’avoir déposée, Cassidy me fait remarquer que nous avons oubliés les clés de la maison chez les parents. Alors nous y retournons.

Trente minutes plus tard, nous revoilà chez eux.

Nous n’osons pas rentrer, par peur de découvrir quelque chose qu’on ne devrait pas… nous approchons quand même de la porte, mais on se fait discret.

Je décide d’aller voir discrètement la fenêtre du salon, pas très loin de la porte d’entrée. Cassidy me suit.

En regardant à l’intérieur, les choses ont beaucoup évoluer en trente minutes! Sans surprise, nous découvrons papa totalement nu assis sur le canapé en train de se branler. Il à une belle petite bite quand même. Il est rejoint par Lucy, qui s’agenouille devant lui pour le sucer. Quelle suceuse cette Lucy! Maman arrive au dessus de son sexe dos à lui, et Lucy lui enfonce le pénis dans la chatte.

Après quelques minutes, elles s’échangent les rôles.

Les deux sœurs se font baisée comme des folles.

Maman encule Lucy avec un gode, et elle se fait maintenant prendre le cul toujours dans la même position.

Maman se gode l’anus à son tour. Sont cul est encore chaud. Lucy se fait maintenant prendre en levrette, et en profite pour goder sa sœur.

-Il baise bien mon mari, Lucy…?

-Il me sodomise profondément comme j’aime, ça me rappelle une bite récente!

-Une bite récente…? Tu as rencontrée quelqu’un…?

-Euh… presque! Mais j’apprécie cette bite actuelle qui m’ouvre le cul.

Mon père, l’a prend maintenant au dessus. Lucy est allongée sur le canapé à plat ventre. Son cul est serrer.

-Tu aimes prendre le cul de ma sœur hein! Ses fesses serrer te branle bien la bite.

-Vous êtes deux sœurs salope! Deux gouines incestueuse qui aiment se faire prendre le cul, même quand les enfants sont là!

-C’est ça qui est excitant! Répond Lucy.

-Tu es une cochonne, petite sœur!

-C’est de famille.

Cassidy et moi sommes terriblement excités devant ça. Toujours sans culotte, elle se masturbe à coter de moi. Je lui dit qu’il faudrait que l’on récupère nos clés, discrètement. J’entre seul par une fenêtre, en étant le plus discret possible.

Je suis dans la cuisine, à quelques mètres d’eux.

Mon père encule ma mère, et Lucy se dirige dans la cuisine sûrement pour boire un verre, car elle transpire et elle est essoufflée.

Je me cache en vitesse. En regardant par la fenêtre, elle remarque notre voiture garée plus loin.

Je ne sais pas quoi faire entre lui dire que je suis la, ou rester caché. Mais trop tard, elle retourne au salon.

En observant, je me dis que c’est beau de voir maman se faire sodomiser par papa, c’est beau qu’ils aiment autant le sexe.

Il est allongé sur le canapé, maman est sur lui la bite dans le cul, et Lucy est presque assise sur sa tête en train de se faire lécher la chatte par lui. Pendant ce temps là, les deux filles s’embrassent à coup de langue.

J’ai envie de les rejoindre, et pour la première fois… je ressens une sensation bizarre, rien que d’y penser me fait durcir encore le sexe… que m’arrive t’il?

C’est gênant, et c’est même mal de penser ça… mais… ma mère m’excite. C’est la première fois que je la vois comme ça, aussi joyeuses, aussi libre et décontractée sans complexe! J’ai envie de lui faire du bien, de l’embrasser, la caresser.

Pouvoir la prendre part la ou j’ai vu le jour là première fois… pouvoir la lécher comme pour lui dire « merci de m’avoir donner la vie ».

Et pour finir, la sodomiser gentiment avec ce sexe qu’elle à créer, et lui faire goûter mon jus blanc.

Mais ceci n’est que fantasme… je récupère les clés et nous rentrons à la maison, excités avec des images et des idées plein la tête!

Le lendemain matin au petit déjeuner, je rejoins Cassidy au salon…

A suivre…

Bunlar da hoşunuza gidebilir...

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.